ON SE RETROUVERA

MADELEINE GOLDSTEIN

On-se-retrouveraTrois mois de détention dans les geôles de Fresnes, trois jours de convoi de Drancy à Auschwitz dans le même wagon à bestiaux, trois secondes pour s’étreindre et se promettre « on se retrouvera »…

Jacques et Madeleine Goldstein n’ont pas vingt cinq ans le 1er mai 1944 lorsqu’ils sont séparés sur la rampe de Birkenau. Piégés par la Gestapo pour faits de résistance, ils sont coupables aux yeux de l’Allemagne nazie d’un délit inexpiable encore : celui d’être nés juifs. S’ils doivent un jour se retrouver, ce sera dans l’autre monde…

Lire la suite