PAR TEMPS D’AMOUR ET DE GUERRE

SANTA MONTEFIORE 

CVT_Par-temps-damour-et-de-guerre_53351937 : L’Angleterre se prépare à la guerre et la jeune Grace Hamblin va se marier. Mais alors qu’elle est sur le point de s’engager avec Freddie Valentine, elle est déchirée entre cet amour de jeunesse et le superbe aristocrate qu’elle sait ne jamais pouvoir épouser.

1973 : Trixie Valentine tombe amoureuse du leader d’un groupe anglais de rock qui passe l’été sur la petite île au large de Cape Cod où elle a grandi. La jeune femme en a assez de sa vie isolée et rêve de grandes villes, de bruit et de passion dévorante. Surtout, elle ne veut pas finir comme sa mère, Grace, qui s’occupe des jardins des grands propriétaires, depuis qu’elle a quitté l’Angleterre avec son mari à la fin de la guerre.

De l’Angleterre des années 1940 à l’Amérique des années 1970, par temps d’amour et de guerre est l’histoire magnifique de deux femmes aux prises avec un amour débordant.

************************************************

Qu’on se le dise, ce livre est une pépite….. me concernant en tout cas !! j’ai adoré ce roman qui mêle deux vies parallèles, celle d’une mère et de sa fille,  à des époques bien différentes.

Nous sommes à l’aube de la seconde guerre mondiale, Grace, jolie jeune fille, vit dans un cottage Anglais, avec son père. Elle a une passion pour les abeilles et s’occupe des ruches. Elle partage son temps entre la fabrication du miel, le jardinage et les balades avec Freddie, son ami de toujours. Un matin, elle croise le regard de Rufus,  comte de Melville qui habite le somptueux manoir du village et c’est le coup de foudre. Mais cet amour semble voué à l’échec, Rufus est un aristocrate, Grace n’est qu’une simple paysanne.

L’adage se vérifie, Rufus épouse une femme de son rang, Grace se marie avec Freddie, son amour de jeunesse, son évidence, même si elle ne peut oublier Rufus. La guerre se précise et les deux hommes partent au front.

« En apprenant que Lord Melville allait se marier, elle avait senti ses rêves se briser en un instant fatidique et dévastateur »

On retrouve Grace 30 ans plus tard aux Etats-Unis ou elle a émigré avec Freddie. Le couple tient bon contre vents et marées mais Freddie n’est plus le même depuis qu’il est rentré de la guerre où il a été gravement blessé d’une balle dans le visage qui lui a fait perdre un oeil. Ils ont une fille, Beatrix alias Trixie.

Trixie est pleine de vie, elle rêve d’ailleurs et de liberté. Cette routine sur la petite île où elle vit avec ses parent lui pèse de plus en plus. Elle fait la connaissance de Jasper, leader d’un groupe de rock qui passe ses vacances sur l’île, l’attirance est immédiate et les deux jeunes gens font plein de projets.

L’histoire se répéterait-elle ? Trixie qui ignore tout du passé de sa mère va, elle aussi, devoir se battre pour garder cet amour, parce que Jasper fait partie de l’aristocratie et même si, au fil des ans, les règles ont commencé à changer, il est encore bien difficile de se marier en dehors du cercle de l’élite.

Grace et Freddie comprennent tout de suite qui est Jasper et Grace fait un retour dans le passé, des années en arrière, quand elle pensait encore que peut-être Rufus et elle avaient un avenir.

Elle ne peut rien dire à sa fille, ne peut pas l’aider, mais elle sait déjà ce que Trixie va devoir affronter, elle connaît le chagrin qui va la chambouler.

Santa Montefiore mélange habilement les deux destins de femmes avec, une histoire qui se répéterait presque, même si l’époque est différente. Des secrets refont surface, des découvertes aussi, et beaucoup de non-dits qui auraient pu changer le cours de l’histoire si seulement les hommes étaient plus hardis !

C’est superbement écrit et décrit, on est embarqué dans les deux époques, suspendus aux événements qui défilent sous nos yeux et on aimerait parfois arrêter le temps ou changer le cours de l’histoire, mais le passé est irréversible et c’est lui qui engendre l’avenir.

On est spectateur des chagrins et du courage de Grace qui se relève malgré tout, même si les souvenirs ne sont jamais bien loin. Trixie aura-t-‘elle le courage de sa mère ? Jasper sera t-‘il moins lâche que Rufus ?

Et si la vérité n’était pas celle que l’on croit ?

Beaucoup de questions auxquelles vous trouverez les réponses au fil du livre, même si, comme moi, vous êtes parfois en colère contre les codes et que vous vous dites « mais quel gâchis !! »

Un merveilleux roman coup de coeur pour moi.

Editions : CHARLESTON – ISBN 9 782368 123379 – 434 pages – novembre 2018

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s