LA MEMOIRE DES OUBLIES

PASCALE MAY 

41NrhMbaa+L._SX195_Employée au musée des Beaux-Arts de Bernay, en Normandie, Ondine est fascinée depuis toujours par le portrait d’un jeune homme aux yeux bleu lagon. Quand elle rencontre Thibault, le petit-fils de l’artiste qui a peint ce tableau, les jeunes gens décident de se lancer dans une passionnante enquête pour découvrir l’identité du modèle.

Progressivement, le passé refait surface et, avec lui, des secrets jalousement gardés depuis des décennies. D’anciennes lettres les mènent sur des traces d’une tragédie qui s’est nouée dans les années 1940. Quand Thibault découvre ce qui s’est réellement passé pendant l’occupation, il porte un autre regard sur sa famille et notamment sur ce grand-père artiste qu’il prenait pour un héros.

Entre secrets et mensonges, le temps semble venu de retrouver la mémoire et d’expier les fautes des générations passées.

**********************************

J’ai eu quelque mal à entrer dans l’histoire, ça m’arrive rarement, j’étais perturbée par l’arbre généalogique du début du livre qui m’a un peu fait paniquer, j’avais peur de me perdre avec les différents personnages et finalement on s’y retrouve parfaitement !

Ondine est une jeune femme adoptée, elle travaille au musée des Beaux-Arts de Bernay  et peint durant son temps libre. Elle possède une sacrée culture en histoire de l’Art.  Une toile l’attire particulièrement, le portrait d’un jeune homme aux yeux lagon peint par un  artiste Gonzague Bourlangeau.

Ondine est captivée par le portrait de cet homme et elle a l’étrange impression de le connaître, comme si il était un membre de sa famille, elle pense qu’il s’agit de son grand-père.

Thibault Vallendray est avocat à Paris, il décide de passer le week-end à Honfleur, chez un ami et profitera pour aller faire un tour au musée de Bernay, afin d’admirer une toile de son grand-père, considérée comme un chef-d’oeuvre. Cette toile c’est celle qui fascine Ondine.

Les jeunes gens vont se rencontrer et l’attirance entre eux est immédiate. Une belle histoire d’amour est en train de naître et ils décident d’enquêter sur la toile du grand-père maternel de Thibault, afin de découvrir qui est le modèle et si il est bien le grand-père d’Ondine.

Petit à petit, les pièces du puzzle se mettent en place et s’imbriquent parfaitement les unes dans les autres, ne laissant aucun doute à la vérité. Les secrets que l’on aurait voulu garder enterrés refont surface, l’auteure nous entraîne durant la seconde guerre mondiale, avec les arrière grand-parents de Thibault, dont Charles, son grand-père, qui a fait fortune en revendant des toiles volées aux familles juives qui étaient déportées.

On découvre ensuite,  l’histoire de Gonzague, fils de Charles et grand-père de Thibault qui a peint le portrait qui fascine tant Ondine,  et là encore un surprenant secret est mis à jour qui pourrait bien bouleverser l’équilibre du jeune couple.

Des destins qui s’entremêlent, tout devrait séparer Ondine et Thibault, pourtant ils n’ont jamais été si proches sans le savoir.

Au fil des pages, Ondine découvre l’histoire de sa famille et sait désormais qui sont ses parents biologiques et surtout dans quelles conditions elle a été adoptée. Thibault va perdre ses illusions et ne verra plus ses ancêtres comme des héros.

Dans ce livre l’auteure aborde différents sujets de société, la spoliation des juifs durant la seconde guerre mondiale mais aussi le harcèlement entre jeunes, les règles qui gèrent la vie selon le milieu social, l’autisme, l’adoption, la rédemption et la passion pour la peinture. Tout ça me direz-vous, et oui ça fait beaucoup mais je peux vous assurer que tout est parfaitement dosé et se mélange habilement pour nous donner une belle leçon de vie.

Torturé, il s’installe devant sa toile et se défoule. Seule la peinture est à même d’éloigner un temps les démons qui le hantent »

J’ai passé un très bon moment avec ce livre que j’ai vraiment apprécié.

EDITIONS : CITY – Novembre 2019 – ISBN 978 2 8246 1592 9 – 219 pages 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s