ELLE VOULAIT VOIR LA MER

GILBERT BORDES

51y-tab+V5L._SX195_Mai 1944, Jérémie, Rachel et Eloïse doivent quitter la ferme où ils se cachaient depuis plusieurs mois. La milice est à leurs trousses : ils sont juifs et leur père est un savant dont les connaissances pourraient être capitales pour les nazis.

Marguerite, une jeune boiteuse et Paul, orphelin de fraîche date, les rejoignent avec chacun sa motivation plus ou moins avouable.

Commence alors pour les cinq fuyards une aventure dont aucune ne sortira indemne. Ils décident de suivre le cours de la Loire, avec l’espoir de rejoindre l’océan et d’embarquer pour l’Amérique. Mais les méandres sont nombreux et périlleux. Entre trahisons, dénonciations, fausses amitiés et bombardements, ils ne renonceront jamais à leur quête de liberté. 

******************************

J’ai découvert ce livre par hasard, en flânant dans la bouquinerie et j’ai tout de suite été séduite par la couverture et le résumé.

L’auteur nous emmène dans les heures sombres de la seconde guerre mondiale où trois jeunes juifs, cachés dans une ferme, sont obligés de fuir parce que la milice les a repérés. Jérémie est l’aîné, il n’a pas encore 18 ans, c’est un garçon brillant qui est promis à de belles études,  il protège ses deux soeurs,  la belle Rachel de un an sa cadette et la petite Eloïse qui a tout juste 5 ans et qui souffre de fortes crises d’asthme.

C’est Marguerite, jeune servante de la ferme voisine qui va donner l’alerte, mettre les deux soeurs à l’abri dans une vieille grange et prévenir Jérémie de ne surtout pas rentrer à la ferme parce que celle-ci est fouillée par les miliciens qui interrogent les propriétaires.

Les jeunes n’ont pas d’autre issue que la fuite mais comment s’organiser quand on ne connaît pas la campagne et quand on n’emporte rien avec soi ni vêtements chauds, ni nourriture.  C’est décidé, les jeunes rejoindront Saint-Nazaire où ils essaieront d’embarquer pour l’Amérique afin de rejoindre leurs parents. Jérémie prend tout de suite les choses en main, suivre la Loire lui semble le meilleur moyen et le chemin le plus sur, mais ce jeune homme qui n’a pas l’habitude du terrain va t’il pouvoir se débrouiller seul ?

Marguerite les rejoint et décide de partir avec eux, officiellement parce qu’elle n’en peut plus de la ferme où elle est corvéable à merci et où on la bat, officieusement parce qu’elle est amoureuse de Jérémie qui ne l’a jamais remarquée à cause de son handicap. Ils rencontrent également Paul en chemin qui va s’immiscer dans le groupe et même si ce garçon ne semble pas très recommandable et qu’il ne cache pas son mépris pour les juifs, il va s’avérer d’une grande aide parce qu’il est futé, agile et qu’il connaît parfaitement le terrain.

Je suis tout de suite entrée dans l’histoire et j’ai voyagé avec le groupe, ressentant les peurs, le désarroi, la faim, la soif dans cette fuite infernale où tout peut se terminer à chaque instant. Toutes les émotions sont au rendez-vous concernant les personnages, et tous les qualificatifs aussi. On a la jalousie, la haine, le mépris, la méchanceté qui côtoient la solidarité, l’entraide, l’amitié et l’amour, tout semble paradoxal mais s’imbrique parfaitement. L’auteur se permet même un peu de suspens et nous fait douter sur la sincérité de ses personnages.

Gilbert Bordes nous embarque dans une belle  aventure humaine, avec, en toile de fond, des réalités historiques. J’ai beaucoup aimé l’atmosphère du livre qui se laisse lire et que j’ai eu tellement de mal à lâcher. L’écriture est fluide et agréable et tellement forte qu’on s’y croirait.

Un nouveau livre coup de coeur que je vous conseille bien évidemment.

Je ne connaissais pas cet auteur et je découvre qu’il a écrit énormément de romans, j’espère pouvoir en lire bien d’autres.

EDITIONS : XO – 2018 – ISBN 9 782845 638129 – 316 pages 

3 réflexions sur “ELLE VOULAIT VOIR LA MER

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s