L’ILE DES OUBLIES

VICTORIA HISLOP 

9782253161677-001-TL’été s’achève à Plaka, un village sur la côte nord de la Crète. Alexis, une jeune Anglaise diplômée d’archéologie, à choisi de s’y rendre parce que c’est là que sa mère est née et a vécu jusqu’à ses 18 ans. 

Une terrible découverte attend Alexis qui ignore tout de l’histoire de sa famille : de 1903 à 1957 Spinalonga,  l’île qui fait face à Plaka et ressemble tant à un animal alangui allongé sur le dos, était une colonie de lépreux… et son arrière grand-mère y aurait péri. 

Quels mystères effrayants recèle cette île que surplombent les ruines d’une forteresse vénitienne ? Pourquoi Sophia, la mère d’Alexis a-t’-elle si violemment rompu avec son passé ? La jeune femme est bien décidée à lever le voile sur la déchirante destinée de ses aïeules et sur leurs sombres secrets…. 

*********************

Les secrets de famille ça me parle toujours, d’ailleurs j’adore ça, alors je savais qu’avec ce livre je ne serai pas déçue et c’est le cas. Je n’avais jamais lu cette auteure mais je vais me dépêcher de l’inclure dans mes favoris parce que j’ai vraiment passé un excellent moment avec cette histoire que l’on pourrait caractériser de saga familiale.

Alexis part en Crète avec son petit ami, elle ne sait pas très bien où elle en est avec lui, elle doute,  mais ce n’est pas ce qui la préoccupe le plus, elle a très envie de découvrir l’endroit où sa mère, Sophia, a grandi, parce qu’elle ignore tout de cette période et de la jeunesse de sa mère là bas en pays Crétois, elle ne connaît pas l’histoire, a besoin d’en savoir plus sur ses racines et sa mère reste très secrète. Celle-ci va néanmoins lui donner les coordonnées de Fotini,  une amie d’enfance de sa soeur, la gardienne des secrets qui va être autorisée à presque tout dévoiler.

On embarque avec Alexis pour ce merveilleux voyage qui va nous révéler bien des surprises. On accompagne Fotini dans ses souvenirs et il faut avouer qu’elle n’a rien oublié. On commence avec les arrières grand-parents d’Alexis, puis avec ses parents, sa tante avec, en point de mire, cette île de Spinalonga, l’île des exilés, des oubliés, une petite île, face à Plaka où sont parqués les lépreux avant de mourir.

On plonge dans une belle saga familiale qui s’étend sur trois générations, des bonheurs, des malheurs et la terrible maladie qu’est la lèpre, avec les avancées de la médecine. On s’attache de suite aux arrières grand-parents d’Alexis et à sa tante qui est exemplaire, un peu moins à sa mère il faut bien l’avouer.

L’écriture est fluide, on se laisse bercer par le bruit de la mer et des vagues qui viennent mourir sur l’île de Spinalonga, les odeurs d’épices de Plaka et le petit bar restaurant de Fotini et sa famille. Je pourrai presque apercevoir Maria, la tante d’Alexis, attablée avec son mari, face à la mer…. c’est très addictif comme lecture et quand on pense que tout à été dévoilé, c’est la mère d’Alexis qui entre en scène pour enfin délivrer sa vérité.

C’est un beau livre qui met en parallèle la vie d’une famille et l’horreur de la maladie qui mène à l’exclusion. Combien de familles brisées et exilées sur cette île parce qu’elles n’avaient pas d’autre choix.

Un petit coup de coeur pour cette histoire je dois bien l’avouer !!

Editions : LIVRE DE POCHE (avril 2013) – ISBN 9 782253 161677 – 520 pages 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s