D’ICI LA, PORTE TOI BIEN

CARENE PONTE 

51HFs8qnfrL._SX195_

Avec son sable fin et son ciel azur, l’Avenue du Parc Resort and Spa est l’endroit idéal pour se remettre d’un coup dur. A condition de donner sa chance à la chance.

Alors que Samya tente de pardonner l’adultère de son mari, Alison aimerait oublier qu’elle s’est fait plaquer au pied de l’autel. Jessie s’est expliquée mille fois pour le chat et le lave-linge, mais Jérémy est  à bout ; une pause s’impose. Appoline rêve d’un enfant qui ne vient pas. Quant à Mia, dix neuf ans et déjà maman, elle se voit rejetée par sa famille. Geneviève, elle, perd peu à peu la mémoire.

Ensemble, elles vont libérer leurs émotions et s’apporter un soutien inattendu, avec au bout du chemin, un gain inestimable : l’espoir.

Première fois avec Carène Ponte et un coup de coeur pour ce livre que j’ai vraiment adoré. Au début, j’avais peur de me noyer entre tous les personnages, de perdre le fil, de devoir revenir en arrière (ça m’est déjà arrivé avec certains livres) mais ça ne s’est pas produit et le déroulement de l’histoire est bien structuré.

Au détour de moments difficiles, il y a parfois une bonne surprise à laquelle on ne s’attend pas. Comme une noisette dans un chocolat.

Je me suis posée à l’Avenue du Parc Resort and Spa et me suis plongée dans les différentes histoires avec délice, me laissant guider par les unes et les autres, les petits bonheurs, les malheurs, les joies, les peines et je ne me suis pas ennuyée un seul instant, au contraire, j’avais hâte d’avancer dans le livre qui est bien addictif il faut le reconnaître.

Ainsi s’entremêlent des vies de femmes d’horizons différents avec comme seul point commun un problème à régler dans leur quotidien familial, elles ne peuvent plus reculer, elles vont devoir prendre des décisions si elles veulent avancer.

Il y a Jessie la working girl et reine de la planification qui ne vit que pour son travail, son compagnon n’en peut plus et décide qu’elle partira seule pour les vacances, elle aura du temps pour réfléchir à leur devenir et faire des choix, il ne peut plus vivre avec elle de cette façon.

Samya tente de sauver son couple mais a du mal à oublier l’infidélité de son mari. Elle met tous ses espoirs dans les vacances et ce camping de luxe où ces jours de détente permettront peut-être d’y voir plus clair et de donner un second souffle à leur union bafouée. Elle veut y croire.

Appoline est obsédée par son désir de grossesse, elle ne pense plus qu’à ça et met son couple en péril. Son mari ne supporte plus cette situation et aimerait pouvoir faire un break, penser à autre chose et vivre normalement. Il espère que ces vacances seront bénéfiques à sa femme pour qu’elle cesse de se tourmenter et accepte peut-être une autre voie concernant son désir d’enfant.

Geneviève est la doyenne de cette histoire, elle vit heureuse entourée de ses enfants et petits enfants avec un mari aimant. Elle est atteinte d’un cancer et de la maladie d’Alzheimer, elle ne veut pas se soigner parce que si son cancer peut guérir elle sait que pour Alzheimer personne ne pourra rien faire et elle ne veut pas subir les dommages de cette maladie.  Elle compte sur ces vacances pour en informer son mari et lui faire accepter sa décision.

Il y a Mia, jeune maman de 19 ans qui travaille dans le camping.  Mia n’a pas été épargnée par la vie, une enfance malheureuse, jetée à la rue quand elle était enceinte, elle doit désormais travailler pour subvenir aux besoins de son fils. Elle est courageuse, fait tout ce qu’elle peut mais elle ne s’aime pas, parce que depuis son enfance elle est rabaissée, humiliée. Une rencontre pourrait bien tout changer.

Alison était heureuse dans sa robe de mariée, famille et amis étaient réunis pour ce qui devait être le plus beau jour de sa vie, mais au moment de prononcer le Oui, son futur ex mari s’est défilé et lui a signifié qu’il ne voulait plus l’épouser, elle s’est réfugiée dans le bungalow destiné au voyage de noce, avec comme compagne, une bouteille de champagne à côté de laquelle est écrit « félicitations aux jeunes mariés ».

Tout ce petit monde va se rencontrer et de belles amitiés vont se former. Les femmes vont s’entraider les unes et les autres et tout cela sera bénéfique pour chacune.

L’auteure nous délivre plein d’émotions, avec humour parfois mais aussi avec beaucoup de sérieux. On rit, on est au bord des larmes, on s’énerve, on compatit avec en toile de fond, l’amitié, l’amour et cette belle solidarité féminine.  Ce qui se noue entre ses femmes est tout simplement magique et merveilleux.

Je ne pouvais pas lâcher le livre, il fallait absolument que je connaisse le dénouement de chaque histoire et j’ai passé un super moment en compagnie de ces femmes qui au fond nous ressemblent. Nous avons toutes, un jour ou l’autre été, nous aussi, face à des choix parfois difficiles à faire.

Si vous n’avez pas lu ce livre, je vous le conseille, il semble léger et pourtant il ne l’est pas, il délivre de beaux messages et de belles valeurs qu’il ne faudrait pas oublier. J’ai vraiment hâte de découvrir les autres livres de Carène Ponte.

Editions : MICHEL LAFON 52019) – ISBN 9 782749 937526 – 376 pages 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s