UN PEU, BEAUCOUP, A LA FOLIE

LIANE MORIARTY

9782253259732-001-T

Trois couples épanouis. De charmants enfants. Une amitié solide et un barbecue improvisé entre voisins par un beau dimanche ensoleillé : tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment.

Alors pourquoi, deux mois plus tard, les invités en gardent-ils un souvenir épouvantable et ne cessent-ils de se répéter « si seulement nous n’y étions pas allés » ?

C’est le troisième livre de cette auteure que je lis et je suis toujours sous le charme même si j’ai eu un peu plus de mal à rentrer dans celui-ci.

Je crois que Liane Moriarty adore décrire les relations humaines et mettre le doigt sur les petits travers de chacun de ses personnages et elle fait ça avec une précision d’horloger suisse.

Cette fois il s’agit de trois couples dont deux sont très liés puisque les femmes sont des amies d’enfance. Il y a Clémentine, violoncelliste qui cherche à se faire une place dans le métier,  elle est marié à Sam, publiciste, et, ensemble,  ils ont deux filles qui peuvent parfois être de vrais petits monstres. Le couple s’entend à merveille mais….

Erika est comptable, elle vit dans une belle maison avec Olivier comptable lui aussi,  ils n’ont pas d’enfants parce qu’Erika n’a jamais manifesté le désir d’en avoir, peut-être que cela lui vient de son enfance brinquebalante avec une mère atteinte du syndrôme de l’accumulateur compulsif. Une enfance où elle s’est sentie tant de fois délaissée et a eu tellement honte de sa vie, heureusement que son amie Clémentine était là pour l’accueillir chez elle, mais quand elle y pense, elle se dit que cette amitié n’est peut-être que de la poudre aux yeux parce qu’elle se souvient parfaitement que c’est Pam, la mère de Clémentine qui a insisté pour qu’elles soient amies.

Tiffany et Vid sont les voisins d’Erika et Olivier. Vid est un riche entrepreneur, Tiffany travaille dans l’immobilier. Ils ont une jeune fille Dakota et Vid a deux autres filles d’un premier mariage. Ils sont plutôt cool, Vid est un bon vivant qui aime les gens et qui n’est pas effrayé d’avoir plein de monde à la maison. Tiffany, à la plastique irréprochable, est une ancienne danseuse de boite de nuit. Ils sont très accueillants et véritablement aux antipodes des deux autres couples. Mais quand on y regarde bien, les deux autres couples n’ont pas non plus de ressemblance dans leur façon de vivre. On se demande comment ils peuvent être amis.

Dans cette histoire il y a aussi les parents de Clémentine, Pam la mère, ancienne travailleuse sociale, omniprésente et qui accorde une affection particulière à Erika, ce qui parfois peut rende jalouse Clémentine. Sylvia, la mère d’Erika, antipathique et très énervante avec sa manie d’accumuler, toujours très critique vis à vis des autres, avec elle on peut s’attendre au pire. Puis il y a Harry le très désagréable voisin qu’on détesterait avoir, un ingérable qui passe son temps à hurler sur tout le monde, il habite en face de chez Erika et Tiffany….

L’histoire se passe autour d’un barbecue, le fameux barbecue qui va nous laisser sur notre faim pour un sacré moment tout au long du livre même si Vid a mis les petits plats dans les grands. D’ailleurs ce barbecue c’est son idée à lui, ça lui a pris tout à coup quand il a rencontré Olivier qui est son voisin. Spontanément il l’a invité, il faisait beau, il avait envie d’avoir du monde chez lui, et puis il aime bien Olivier et Erika.

Manque de chance, ce jour là Erika avait demandé à Clémentine et Sam de passer pour le thé, elle avait quelque chose d’important à demander à son amie. Ce n’est pas grave a dit Vid, ils sont les bienvenus à la maison, on les connaît, on les a déjà rencontrés chez vous, ils sont très sympathiques, dites leur de se joindre à nous.

Cette invitation de barbecue a arrangé tout le monde finalement, Erika ne se sentait pas d’avoir Clémentine chez elle tout l’après-midi et Clémentine ne se sentait pas de faire la conversation à Erika, pour lui dire quoi d’ailleurs, cette amitié entre les deux femmes est parfois surfaite, étrange, malsaine. Et puis Clémentine est dans les répétitions pour son audition, celle qui risque de changer sa vie, alors un peu de détente chez Tiffany et Vid ça serait moins morose que chez Erika et Olivier, c’est triste chez eux, tout est trop calme, trop transparent, trop aseptisé.

Ce barbecue l’auteure nous le décrit tout au long du livre, sans jamais rien dévoiler. On sait qu’il s’est passé quelque chose de très grave mais rien ne filtre, alors on suppose, on fait des ébauches de plans, on pense être sur la bonne voie mais Liane Moriarty est championne dans le brouillage de pistes.

Ce barbecue bouleverse tout le monde et personne n’en ressortira indemne. On se dit mais mince qu’est ce qui s’est passé ce jour là, on a bien une idée mais on est bien loin d’imaginer. Alors, quand enfin l’auteure nous dévoile le secret, on reste bouche bée et on en apprend un peu plus sur les personnages, l’auteure pioche au plus profond d’eux mêmes pour nous révéler leurs petits et grands défauts, rien n’est épargné, c’est parfois très moche, voire très noir,  mais c’est tellement délicieux. Et puis c’est la vie, on pourrait parfois se reconnaître dans certains traits de caractère, j’ai adoré !!

Un agréable moment avec ce livre qu’on a du mal à lâcher une fois qu’on est bien ancré dans l’histoire. 620 Pages de bonheur, je vous le recommande.

EDITIONS : LE LIVRE DE POCHE  février 2019 – éditeur original ALBIN MICHEL 2018 – ISBN 9 782253 259732 – 620 pages 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s