DE TES NOUVELLES

AGNES LEDIG

9782226396358-j

Anna-Nina, pétillante et légère, est une petite fille en forme de trait d’union. Entre Eric, son père et Valentine qui les a accueillis quelques mois plus tôt par un soir d’orage et de détresse.

Maintenant qu’Eric et Anna-Nina sont revenus chez Valentine, une famille se construit jour après jour, au rythme des saisons. Un grain de sable pourrait cependant enrayer les rouages de cet avenir harmonieux et longtemps désiré.

J’avais hâte de lire la suite de « Juste avant le bonheur » et de retrouver les personnages auxquels je m’étais attachée dans le premier volume.

Nous avions laissé Valentine seule avec ses doutes, Eric avait repris sa roulotte et la petite Anna-Nina avec lui, on ne savait pas (même si bien sûr on s’en doutait fortement) s’ils reviendraient mais on était certains que si retour il y avait, une belle histoire se profilait.

A la fin de l’été, quelques jours avant la rentrée, la roulotte fait son entrée dans la cour, accueillie par Croquette, puis Valentine qui n’ose y croire, les premiers pas sont fébriles même si Anna-Nina se jette dans les bras de la jeune femme qui esquive quelques larmes. On reprend l’histoire là où on l’a laissée et on retrouve avec plaisir les tartines de confiture maison et le chocolat chaud du goûter.

Ce deuxième volume est digne du premier et l’auteure est toujours aussi touchante et magicienne du bonheur. Une petite famille prend ses marques et se construit tout au long du livre en ne laissant personne sur le côté. On retrouve avec plaisir Gustave le papy qui est toujours là quand il faut et qui sait partager un peu de sa sagesse, Nina et lui forment un magnifique duo, Gustave transmet, Anna-Nina reçoit et donne beaucoup d’amour à ce papy qui est désormais un peu le sien, ces deux là s’aiment profondément et cette relation inter-génération est juste merveilleuse.

Valentine a mis de l’eau dans son vin, aidée par une psychothérapeute, elle n’a plus peur de frayer avec le bonheur, elle veut construire une vie avec Eric et fera tout pour que cela s’accomplisse. Elle est juste parfaite dans son rôle de maman pour la petite Anna-Nina qui le lui rend bien. Eric de son côté accepte petit à petit l’idée de recommencer une nouvelle vie même s’il n’oubliera jamais la maman de sa fille, ce grand amour qu’il a du mal à laisser partir, il est pourtant temps qu’il fasse son deuil et qu’il accepte de laisser battre son coeur à nouveau.

Reste Gaël, l’ami de toujours, l’âme soeur de Valentine, il est bien malmené en ce début de livre puisque Geneviève son épouse vient de le quitter mais il va pouvoir compter sur Valentine, Eric, Gustave et Anna-Nina pour l’aider et lui redonner le sourire.

On se retrouve autour des tablées ou dans le potager, on fait de la poterie, on cueille des fruits, on cultive le jardin, on construit des cabanes. Le paysage est toujours aussi beau et la maison de Valentine toujours aussi accueillante et sereine. Je me dis que j’aimerai bien passer un peu de temps avec eux tellement tout cela semble bon, mais…. parce qu’il y a toujours un mais, le vent se lève,  l’auteure nous donne des frayeurs, le fameux grain de sable est là, vous savez celui qui vient tout chambouler quand tout semble trop beau.

Tout à coup on a peur, peur que toute cette belle stabilité enfin trouvée bascule parce que dans la vie il suffit parfois de peu. Suis-je en colère après Valentine ?  bon d’accord, j’avoue qu’elle m’a un peu énervée, mais non je ne soufflais pas d’agacement sur mon livre, juste un peu !

Agnès Ledig fait durer le suspense quelle coquine !!  c’est fait exprès me direz-vous, après tout dans la vraie vie rien n’est jamais tranquille, il faut un peut de piment pour que l’on sache apprécier les bonnes choses, c’est pareil dans le livre,  mais je ne dirai rien de plus, à vous de découvrir ce qu’il adviendra.

J’ai passé un super moment avec ce livre, comme avec tous les livres de cette auteure d’ailleurs.  Livre bonheur, ou livre feel good comme ils disent, j’aime ces histoires simples qui font du bien et qui réchauffent, ça m’apporte une telle sérénité que je me suis surprise à sourire béatement à chaque fois que je le referme.

Si vous ne l’avez pas encore lu je vous le conseille fortement.

EDITIONS : ALBIN MICHEL – ISBN 9 782226 396358 – 343 pages – 2017

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s