D’APRES UNE HISTOIRE VRAIE

DELPHINE DE VIGAN

9782253068631-001-T

 

Encore aujourd’hui il m’est difficile d’expliquer comment notre relation s’est développée si rapidement, et de quelle manière L a pu, en l’espace de quelques mois, occuper une place dans ma vie.

L exerçait sur moi une véritable fascination. L m’étonnait, m’amusait, m’intriguait, m’intimidait. L exerçait sur moi une douce emprise, intime et troublante, dont j’ignorais la cause et la portée »

Delphine est une auteure en panne d’inspiration, après le succès de son dernier livre qui  a laissé des traces parce ce qu’il racontait un parcours intime et familial elle est fatiguée et n’arrive plus à écrire la moindre ligne.

Un compagnon dans l’édition mais souvent absent parce qu’il voyage, ses jumeaux qui après leur BAC vont  quitter l’appartement pour leurs études et  la laisser seule, des pages qui restent irrémédiablement blanches parce qu’elle n’a même plus le courage de tenir un stylo ou d’ouvrir son ordinateur et une première lettre anonyme d’insultes suite à son dernier livre….  il n’en faut pas plus pour que Delphine parte à la dérive et se complaise dans un mal-être qui semble infini.

Un soir elle fait la connaissance de la charmante L, une femme sûre d’elle qui écrit pour les autres. L est belle, très classe, sait trouver les mots, c’est une femme indépendante et tellement serviable. L c’est l’amie que l’on aimerait avoir parce qu’elle est toujours là quand il le faut, parce qu’elle prend les choses en mains quand tout va mal, parce qu’elle devine.

L a quelque chose de rassurant pour une personne qui est déprimée et Delphine va se laisser aller les yeux fermés sans jamais se poser réellement les vraies questions, parce qu’elle est lasse, parce qu’elle ne sait plus et que c’est bon de se faire dorloter par cette nouvelle amie qui pense à tout et qui anticipe même !!

Tout au long du livre on assiste à la prise de pouvoir de L, lentement mais sûrement, et L est championne en matière de manipulation. La lectrice que je suis se rend tout de suite compte qu’il y a un problème, que L est malsaine mais Delphine, enfermée dans son mal-être ne peut pas le percevoir.

C’est parfois oppressant cette omniprésence de L qui guette et surveille comme un animal sauvage surveillerait sa proie. Parce qu’il s’agit bien de ça, Delphine est une proie, capturée bien facilement du coup, le tout est de savoir la garder mais L n’a aucun problème à imposer sa loi, de façon très habile et amicale sans heurt, sans violence, simplement parce qu’elle est L et qu’elle sait y faire.

Le livre est un peu anxiogène il faut bien l’avouer, et en plus je l’ai lu alors que j’étais hospitalisée, il y a mieux pour se divertir me direz-vous, mais j’avoue que j’ai aimé ce côté suffoquant et stressant…. (non non je n’aime pas me faire du mal, promis….).

Bien sûr c’est énervant, on se demande à quel moment Delphine va réagir et se rendre compte qu’on se moque d’elle, qu’on se sert d’elle, que L est tout sauf la véritable amie….. il faut dire qu’elle est superbement habile, on y voit que du feu. On a envie de secouer Delphine, de lui dire « Hé, reviens à la vraie vie, bouge, ne te laisse pas manipuler de cette façon, tu as tout, tu peux écrire, tu sais écrire tu l’as déjà prouvé. » Mais Delphine semble se complaire dans cette situation et apprécie de se laisser guider par L.

Il arrive un moment ou L se métamorphose en Delphine, c’est effrayant, on se demande quelle sera la prochaine étape et surtout qu’est ce qu’elle pourrait faire de plus, on a l’impression qu’elle lui a tout pris, qu’elle respire à sa place…. c’est hallucinant…..

J’aime bien ce livre, mélange de fiction et de réalité, c’est nous qui décidons finalement de ce qui pourrait être vrai et de ce qui serait inventé, parce que l’auteure aime à le dire, il y a du vrai mais il y a aussi beaucoup de fiction dans ses romans.

On n’est pas indemne à la sortie du livre, on est un peu chamboulé, de drôles de sentiments qui s’entremêlent, c’est ça aussi un bon bouquin, heurter le lecteur et peu importe la façon. Delphine de Vigan va jusqu’au bout toujours avec certainement des morceaux de réalité et de la fiction, beaucoup de fiction…. à moins que….. mais ça on ne le saura jamais.

C’est une sorte de petit thriller finalement ce livre, avec beaucoup d’émotions diverses, un livre à lire…. et si vous rencontrez L, ne  vous retournez pas, fuyez !!!

EDITIONS : LE LIVRE DE POCHE – ISBN 9 782253068631- Janvier 2017 – 380 pages 

2 réflexions sur “D’APRES UNE HISTOIRE VRAIE

  1. Comme toi, j’avais beaucoup aimé le côté anxiogène du roman, cette amitié dont on sait dès le début qu’elle va mal terminer. C’est comme un grand huit, on attend avec peur et impatience le grand huit final !
    Et le fait qu’on ne sache jamais ce qui est vrai et ce qui est fictif rajoute un côté oppressant très agréable

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s