LE PENSIONNAT DES INNOCENTES

ANGELA MARSONS

9782714476425ORI2004, par une nuit glaciale, cinq personnes scellent un pacte au-dessus d’une tombe fraîchement creusée. Mais les secrets finissent toujours par remonter à la surface.

De nos jours, Teresa Wyatt, ancienne directrice du foyer pour filles de Crestwood est retrouvée noyée dans sa baignoire. Au même moment, Crestwood fait la une des médias, des fouilles archéologiques viennent de mettre au jour le squelette d’une adolescente enterrée dans le jardin.

Coïncidence ? l’inspectrice Kim Stone n’y croit pas. Et quand les ossements d’autres fillettes sont exhumés, l’affaire prend rapidement un tour personnel pour cette jeune flic au tempérament plus tranchant qu’une lame de rasoir. Elle qui a connu l’assistance publique est bien décidée à rendre justice aux innocentes oubliées de tous dans ce lieu cauchemardesque.

Je n’ai pas l’habitude de lire des romans policiers mais j’y prends goût et le livre d’Angela Marsons me conforte dans cette optique, les romans policiers c’est plutôt pas mal.

Kim Stone traîne un passé douloureux, l’assistance publique et les familles d’accueil elle connaît et c’est peut-être pour ça qu’elle ne fait confiance en personne et qu’elle mène sa barque seule. Cette trentenaire, inspectrice de police atypique,  est à la tête d’une petite équipe qui l’apprécie et la respecte parce qu’elle excelle dans son travail, même si parfois elle joue les têtes brûlées et que l’inspecteur principal Woodward doit la recadrer. Elle peut néanmoins compter sur la complicité de son coéquipier Bryant, et, dans l’enquête qui s’ouvre à elle, elle va bien avoir besoin de la solidarité et de la perspicacité de son équipe.

Des cadavres il y en a !! Des anciens qui sont méconnus parce que personne n’a jamais signalé de disparition et des récents qui s’enchaînent les uns après les autres.  Le décès de Teresa Wyatt, ancienne directrice du pensionnat, puis celui de Tom Curtis, ancien cuisinier de ce même pensionnat vont faire comprendre à l’inspecteur Stone qu’il existe forcément un parallèle entre le premier corps découvert dans le jardin du pensionnat, –corps qui date au moins d’une décennie-   et les nouveaux meurtres.

Si l’on pense qu’il n’y a qu’un seul corps enseveli dans le foyer de jeunes filles, Kim Stone va bien vite comprendre qu’il pourrait bien y en avoir d’autres et elle ne se trompe pas !!

L’enquête est menée d’une main de fer, il n’y a pas de temps mort, le suspens est là et l’auteure brouille les pistes à souhait. Quand on pense avoir une idée sur l’assassin, on se rend vite compte que ce n’est pas lui et l’affaire est relancée.

Il y a de nombreux rebondissements et le livre est prenant. C’est un vrai thriller comme je les aime parce qu’on ne découvre la vérité qu’à la fin et la vérité n’est pas celle que l’on croit, c’est d’ailleurs assez surprenant et c’est ce qui fait tout l’intérêt de ce roman.

De son héroïne, Angela Marsons nous dit que c’est une personne qu’on aimerait avoir comme alliée, c’est vrai, Kim Stone sous ses airs très durs possède un coeur d’or, elle n’a pas oublié d’où elle vient et elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour redonner vie aux victimes oubliées du pensionnat, j’aime sa rapidité de réflexion, son agilité à résoudre les problèmes, elle ne lâche rien et rien ne peut l’empêcher d’aller jusqu’au bout de sa réflexion et de ses actes quand elle est certaine d’avoir raison.

J’ai apprécié ce livre, rempli de mystères qui se résolvent les uns après les autres, mais doucement, très doucement, histoire de tester notre patience, d’aiguiser nos sens, de nous laisser en alerte et en haleine et de voir si nous sommes capables de trouver……  ce qui est introuvable !!

Editions : BELFON série noire – 424 pages 

ISBN 9 782714 476425 – mai 2018

2 réflexions sur “LE PENSIONNAT DES INNOCENTES

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s