LES POUVOIRS GUERISSEURS DE LA FORET – le Shinrin yoku, la voie du bonheur

HECTOR GARCIA – FRANCESC MIRALLES 

 

9782263156922FS

S’enfoncer sur un sentier de forêt, dans le silence de milliers d’arbres, quand le soleil filtre entre les feuilles et joue les clairs-obscurs….

Respirer l’effluve bienfaisante de la résine, sentir l’énergie des arbres et leur pouvoir apaisant, écouter le chant vibrant des oiseaux, cheminer au gré de son intuition, respirer encore et avec la beauté du monde faire corps, c’est tout cela les pouvoirs guérisseurs du shinrin yoku… 

Quel bonheur mais quel bonheur de lire ce livre. Ce n’était pourtant pas gagné pour moi, les livres style développement personnel, définition du bonheur ou autre ce n’est pas mon truc, en général je m’ennuie vite et ça m’énerve parce qu’on fait des généralités de ce qui devrait être du cas par cas puisque nous sommes tous différents.

J’ai participé à un concours chez une « blogamie » et j’avais vraiment envie de lire ce livre parce que j’aime la forêt et les arbres en général et que je ressens effectivement un bien être lorsque je m’y promène.

Le résumé était alléchant, le livre tient toutes ses promesses. Les auteurs nous mettent face au plus grand mal du siècle, on se coupe chaque jour un peu plus de la nature alors qu’elle nous apporte tant de bienfaits. On la saccage au lieu de la préserver, on vit à cent à l’heure dans des villes où tout est pollué et on n’est même plus capable de s’émerveiller d’une fleur, d’un arbre ou d’un simple morceau de verdure.

Ce livre nous réconcilie avec la nature et nous donne les clés pour en profiter un maximum aussi bien au niveau mental qu’au niveau physique. Il ne faut donc pas hésiter à pratiquer le « Shinrin Yoku » , traduisez « bain de forêt » dès qu’on peut le faire. Les auteurs détaillent bien ce principe, son histoire, et sa philosophie.

10 actions simples pour pratiquer et on s’aperçoit que parfois on pratique sans s’en rendre compte, juste en allant se promener en forêt. On peut également se recréer un environnement chez soi qui permettra de se rapprocher de la nature.

Dans ce livre il est aussi question du pouvoir thérapeutique du chant des oiseaux ou encore des plantes dans la maison, du rituel du thé. Les japonais adeptes de cette pratique -malgré leur mégalopoles- restent totalement connectés à la nature, là aussi les auteurs nous révèlent beaucoup sur leur style de vie et sur cette connexion constante avec la nature depuis la nuit des temps, il n’est pas trop tard pour en faire de même,  peut-être que l’on vivrait bien mieux.

J’ai pris un vrai bain de forêt rien qu’en lisant ce livre, j’ai regretté qu’il ne soit pas plus long, je voulais en apprendre d’avantage, en parcourant les pages, je sentais la sérénité m’envahir et l’envie de me retrouver parmi les arbres me tenaillait.

Ce livre est pour moi un coup de coeur et une réelle découverte, je le recommande vivement.

EDITIONS : SOLAR – ISBN 9 782263 156922 – 174 pages 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s