Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en n’as qu’une

RAPHAELLE GIORDANO

CVT_Ta-deuxieme-vie-commence-quand-tu-comprends-que-tu_1276

 

La lettre m’échappa des mains. Quel programme ! L’idée de me transformer en Madame Propre ne me faisait pas vraiment fantasmer. Et vu l’état de ma maison je partais de très loin…. sans parler du manque de temps. Je n’aurais jamais le temps ! je rentrais assez tard du travail pour compenser mes horaires partiels […]

 

 

CAMILLE vit une vie tranquille auprès de son mari et de son fils.

Tout semble bien en place dans une vie qui ressemble à celle de Madame tout le monde même si la routine semble s’être installée depuis bien longtemps.

Mais ce n’est qu’une impression de bonheur et Camille aimerait retrouver ce qu’elle semble avoir perdu, la joie, l’épanouissement, une vie qui apporte des surprises et un peu de magie.

Sa rencontre fortuite avec Claude pourrait bien tout chambouler et donner naissance à une nouvelle Camille, il ne lui reste qu’à en être persuadée et à tenter……

Ce livre a fait l’unanimité alors j’étais pressée de le lire mais je n’ai pas été conquise. La lecture est agréable, l’intrigue sympathique, -après tout on ne rencontre pas un « routinologue » à chaque coin de rue- mais je ne me suis pas laissée embarquer, ce n’est pas faute d’avoir essayé pourtant.

Les histoires de développement personnel très peu pour moi, même si c’est très à la mode, chaque personne est différente et ce qui s’applique à l’une ne fonctionnera pas forcément pour l’autre, personne n’a la même conception du bonheur et du bien être.

Tout me semblait trop facile et parfois tellement loufoque, Camille passe toutes les épreuves les doigts dans le nez, mais dans la vraie vie on sait très bien que le fleuve est agité et que s’il semble facile à descendre il est parfois compliqué à remonter.

Alors oui, vous allez me dire qu’un roman doit faire rêver, il faut un peu de magie et parfois une pointe d’irréel.

L’irréel je l’ai trouvé, mais pas la magie,  même si la balade en montgolfière fait rêver….

J’ai toujours un moment de déception quand je n’accroche pas avec un livre, pire il m’arrive de culpabiliser, de me dire que peut-être je ne suis pas allée chercher au plus profond de moi, que je n’ai pas compris le message que l’auteur veut faire passer.

Raphaëlle Giordano écrit bien, le livre se lit facilement…. en même temps on ne peut pas lui reprocher d’avoir développé sur un sujet qu’elle connaît par coeur et qu’elle maîtrise parfaitement…. peut-être que son prochain livre me plaira un peu plus….. Je ne m’avoue jamais vaincue !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s